Frontex protège aussi les frontières suisses

L'accord de Schengen contribue donc également à la protection de nos frontières.

En savoir plus maintenant

OUI à la liberté de voyager

L'agence Frontex fait partie de l'accord de Schengen, et celui-ci nous permet de voyager librement dans toute l'Europe.

En savoir plus maintenant

OUI √† une s√©curit√© accrue gr√Ęce √† la coop√©ration polici√®re transfrontali√®re

Depuis l'adhésion à l'accord de Schengen, les autorités de sécurité suisses ont un accès direct au système d'information Schengen (SIS II).

En savoir plus maintenant

Nouvelles et Evènements

Le 15 mai 2022, la Suisse votera sur une hausse de sa contribution à l'agence européenne de surveillance des frontières Frontex. Frontex surveille les frontières extérieures de l'espace Schengen, dont la Suisse fait partie. C'est pourquoi notre pays doit apporter sa contribution - nous protégeons ainsi également nos frontières, nous permettons à tous les Suisses de voyager librement en Europe et assurons aux polices de notre pays de coopérer sur le plan transfrontalier.

Frontex-Schengen OUI
Temps restant jusqu’à la journée de votation
2022-05-15T12:00:00
Journées
Heures
Minutes
Secondes
Nous soutenons Frontex. Nous sommes pour rester dans Schengen. Vous aussi?

Rejoignez, vous aussi, notre communauté !

Frontex. Schengen. Nous disons OUI !

Un partenariat solide avec l’Europe est important pour nous.

Un OUI à Frontex garantit notre liberté de voyager

OUI √† une s√©curit√© accrue gr√Ęce √† la coop√©ration polici√®re transfrontali√®re

Guglielmo Brentel
Pr√§sident ZuŐąrich Tourismus

¬ęDas Schengen-Visum erm√∂glicht ausl√§ndischen G√§sten eine einfache Einreise nach Europa und in die Schweiz. FuŐąr unseren Tourismus ist das zentral.¬Ľ

Caroline Forster
Co-CEO Forster Rohner AG, St. Gallen

¬ęSicherheit im Schengenraum ist fuŐąr Schweizer KMU mitentscheidend und tr√§gt viel zu einem attraktiven Wirtschaftsstandort bei.¬Ľ

Stephan Widrig
CEO Flughafen Z√ľrich AG

¬ęDank Schengen profitieren Reisende innerhalb Europas von kurzen Wegen und wenigen Kontroll-Stopps an den Flugh√§fen. Diesen Vorteil wollen wir nicht verspielen. Deshalb: Ja zu Frontex/Schengen.¬Ľ